Cheveux cassants, fragiles ou abîmés ? On ne comprend pas toujours pourquoi, car on pense faire tout ce qu’il faut pour que nos cheveux soient beaux et en bonne santé. Voici alors 10 erreurs à bannir pour le bien de nos cheveux !

C’est parti ! 

1- Démêler vos cheveux à sec

Il est plus que recommandé de démêler vos cheveux lorsqu’ils sont humides ou mouillés. Lorsque vos cheveux sont secs ils sont plus fragiles, plus sensibles à la casse. Humidifiez légèrement avec votre vapo suffit pour rendre vos cheveux « aptes » à être démêlés sans dégâts.

2- Surcharger ses cheveux de produits

On veut parfois trop bien faire, en hydratant dans l’excès nos cheveux, vous vous dites que si ce produit fait du bien à mes cheveux, si je l’utilise plus que nécessaire, cela ne pourra pas leurs faire de mal ! Et bien vous avez tout faux ! Vous étouffez vos cheveux ! Apportez la quantité dont vos cheveux ont besoin, je pense ici particulièrement à l’étape hydratation.

3- Hydrater des cheveux sales

Si vos cheveux sont sales ( poussière, pollution, accumulation de produits appliqués), rien ne sert d’hydrater vos cheveux. On en revient encore à étouffer le cheveu. Si vos cheveux sont sales et que vous n’avez pas forcement le temps, faites un co-wash pour  nettoyer et purifier vos cheveux avant de les hydrater.

4- Négliger la coupe des pointes

On a souvent comme objectif, la pousse ! la pousse ! et encore la pousse ! Alors quand on arrive à gagner quelques centimètres on a pas forcement envie « d’anéantir » ces résultats. En revanche, il est important de couper ses pointes tous les 8-10 semaines soit 4 à 6 fois par an. D’autant plus que si vous avez des fourches,  plus vite vous vous en débarrasserez et moins elles gagneront du terrain. De ce fait, plus vous attendrez et plus il vous faudra couper. Il n’est pas nécessaire de couper 10 cm, 1-2 centimètres suffissent à « rafraîchir » l’état de vos pointes et à  maintenir en bonne santé vos cheveux à partir du moment ou la coupe est régulière.

5- Porter une coiffure trop longtemps

Même si c’est une coiffure protectrice, elle ne protège plus vos cheveux à partir du moment où elle est portée depuis trop longtemps, elle devient plutôt une coiffure destructrice. Pendant le port de la coiffure, les cheveux ne sont pas forcement aussi bien lavés que lorsqu’ils sont « libres », d’autant plus que cela pousse les cheveux à se coller entre eux. Tout cela peut fragiliser considérablement votre chevelure, favoriser la casse ou encore les chutes.

[3-4 semaines pour une coiffure protectrice]

6- Enchaîner coiffure sur coiffure (tissages, braids, crochet braids,…)

Faire des coiffures protectrices c’est bien mais il est important de laisser respirer vos cheveux 10-15 jours entre chaque coiffure. Pendant cette période, fortifiez vos cheveux avec un bon masque profond. Cela va permettre de booster votre chevelure et de préparer vos cheveux pour votre nouvelle coiffure protectrice.

7- Porter une coiffure trop serrée

Vous laissez  votre coiffeuse vous faire des tresses suffisamment serrées pour pouvoir garder votre coiffure fraîche pendant plusieurs semaines ? Et bien sachez que vous augmentez le risque de chute de cheveux au moment où vous les enlèverez. Vaut mieux avoir une coiffure un peu moins serrée qui va peut être durer peu de temps, que de porter une coiffure serrée qui restera certes, impeccable plusieurs semaines, mais qui vous réservera une mauvaise surprise en l’enlevant !

8- Ne pas les laver régulièrement

Il faut adopter une fréquence de lavage en fonction de votre texture de cheveux, des besoins de vos cheveux ou encore de votre style de vie. Se laver les cheveux permet d’éliminer la saleté et les résidus de produits accumulés, mais également de les conditionner pour les renforcer.

Ne négligez pas cette étape même si vous portez une coiffure protectrice. Soyez simplement un peu plus douce au niveau des racines pour ne pas trop abîmer votre coiffure. Vous pouvez utiliser un vapo ou un flacon avec un applicateur pour appliquer votre shampoing ou encore votre après-shampoing plus facilement.

Évitez de trop reporter le moment du lavage.

9- Rendre optionnel l’après-shampoing 

On a parfois envie d’en finir avec l’étape shampoing, alors on se shampouine rapidement on rince et hop on sort de la douche ! … Mauvaise idée ! Dites vous que si vous passez par la case shampoing, la case après-shampoing doit obligatoirement y être associée. Contrairement à ce que l’on peut penser, l’après-shampoing est indispensable et tient un rôle important dans l’entretien de nos cheveux. Le shampoing à tendance à assécher le cheveu, c’est alors que l’après-shampoing entre en scène en restaurant l’hydratation plus ou moins perdue pendant le lavage. Il va également renforcer vos cheveux et les rendre plus malléables. C’est d’ailleurs à ce moment là qu’il faut en profiter pour les démêler .

Le co-wash peut être une solution si vous n’avez pas forcement le temps de passer par l’étape shampoing + après-shampoing.

 

10- Sécher vos cheveux en les frottant à une serviette

Cela ne fait qu’assécher et fragiliser vos cheveux. Plutôt que de frotter, tapoter la serviette contre vos cheveux. Mieux encore, l’idéal est d’utiliser un t-shirt à la place d’une serviette, c’est plus doux et donc beaucoup moins agressif.

Si vous réalisiez une ou plusieurs de ces erreurs, j’espère que cet article vous encouragera à ne plus les faire, car c’est dans l’intérêt de vos cheveux, et puis, … Ils le valent bien ! 😉

Certifié Perle d’Ebène ! 😉

 

 

 

Vous aimerez peut-être

4 comments on “Cheveux afro : 10 erreurs à éviter !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *