Qu’est ce que l’alopécie ?

L’alopécie est le terme médical pour désigner une chute progressive. L’alopécie se manifeste par une perte de cheveux conséquente et sur le long terme jusqu’à laisser apparaître le cuir chevelu en raison des cheveux clairsemés. Dans certains cas, les cheveux peuvent tomber jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de cheveux sur la zone concernée.

Qu’est ce qui cause ces chutes  ?

Certaines chutes sont passagères, de ce fait on retrouve généralement son capitale pilaire au cours de l’année même. Voici quelques facteurs qui peuvent déclencher une perte de cheveux passagère :

  • Après une grossesse

  • Le stress, la dépression

  • Une carence (fer, zinc,…)

  • Le changement de saison (chute saisonnières qui durent 4 à 6 semaines grand maximum)

  • Ou encore une perte de poids brutale

 

Il y a cependant des cas d’alopécie que je juge comme étant plus « robustes ». C’est à dire que les cheveux ne repoussent pas aussi rapidement et facilement que pour les chutes passagères. Cette alopécie peut être causée par :

– Des tractions causées par des coiffures trop serrées qui empêchent le sang de circuler normalement. Les barrettes et élastiques peuvent également exercer des tractions.

– Les colorations capillaires

– L’excès de chaleur (sèche cheveux, fer à lisser/à boucler)

– Les défrisages

Quand réagir ?

On considère qu’une perte de 50 à 100 cheveux par jour pour 250 cheveux par m2 est normale, cependant si la perte est supérieure, on peut alors parler de chute de cheveux.

Si vous vous apercevez que vous perdez bien plus de cheveux que d’habitude, consultez un dermatologue afin qu’il puisse trouver d’où vient le problème et vous proposer le traitement adéquat. Si vous portez une coiffure BEAUCOUP trop serrée, ne vous dites pas que cela se détendra au fur et à mesure du temps, retirer immédiatement la coiffure, car plus on attend et plus on aggrave la situation.

Comment activer la pousse sur la/les zone(s) touchée(s) ?

  • Les compléments alimentaires peuvent aider à lutter contre les chutes saisonnières, les carences ou encore après  une grossesse.

  • Vous pouvez réaliser des masserats huileux (à l’ail ou encore à l’oignon par exemple) que vous appliquerez tous les jours sur les zones à traiter en exerçant de petits massages.

  • Certaines huiles peuvent également vous aider comme l’huile de coco, avocat, bourrache ou encore de ricin (en massage).

Quoiqu’il en soit, être conseillée par un dermatologue est la meilleure des solutions avant de se lancer dans tous « traitements ».

  • Vous avez également de nombreux produits capillaires disponibles sous forme de lotion ou sérum à appliquer sur la zone à traiter sur plusieurs semaines avant d’avoir un début de résultat.

Justement, ayant moi-même une tempe légèrement plus dégarnie que l’autre je vais tester le sérum de croissance sur 3 mois sur cette zone. Je vous ferai un article le mois prochain afin de vous montrer les premiers résultats obtenus. J’appliquerai quelques gouttes sur ma tempe et procéderai systématiquement à un massage de 2-3 minutes.

Les promesses du produit 

« … Concentré fortifiant qui pénètre au cœur de la fibre capillaire pour accroître l’épaisseur et la robustesse des cheveux, ce qui permet de lutter efficacement contre leur chute. Sa formule enrichie d’huiles de karité et de nigelle est complètement absorbée et convient à tous types de cheveux. Les cheveux revitalisés sont plus fournis et plus épais, et résistent mieux aux traitements coiffants. »

Au premier abord, les promesses sont clairement ce que je recherche, je commence le traitement dès ce soir, restez connectées pour découvrir mon avis sur le produit et les résultats d’un mois à un autre en photos !

Vous aimerez peut-être

1 comment on “Stop aux chutes de cheveux !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *