pointes fourchuesLes fourches et pointes cassantes sont les bêtes noires de certaines d’entre nous. Bien heureusement il y a des gestes, produits, techniques a adopter pour lutter contre ces problèmes.

Le faite d’avoir des pointes cassantes et/ou fourchues donnent le sentiment que nos cheveux ne poussent pas car les longueurs ne sont pas retenues. Certes nos cheveux poussent mais nous perdons également en longueurs du coup on « stagne ».

Qu’est ce qui peut causer la casse ou les fourches ?

– Le manque d’hydratation
– L’alimentation : nos cheveux sont ce que nous mangeons, donc si nous ne mangeons pas sainement, cela se ressentira également sur nos cheveux.
– Les frottements avec des vêtements
– La qualité de l’eau avec laquelle vous vous lavez les cheveux
– Une carence en fer,…

Que peut-on faire pour contrer, limiter ces problèmes ?

– Hydrater au maximum : la méthode L.O.C (ou LCO) peut etre une bonne technique pour hydrater en profondeur
– Manger sainement
– Faire des baggy method (une autre technique pour hydrater au maximum – cf article)
– Utiliser de l’eau minérale comme dernière eau de rinçage
– Couper les pointes ou longueurs abîmées. Vaut mieux se débarrasser au plus vite des longueurs très abîmées.  Cependant des longueurs très peu abîmées peuvent être réparées avec des soins intensifs. Plus vous attendrez et plus la fourche gagnera du terrain. Vous serez alors contrainte de couper bien plus que vous auriez eu à couper des le départ.
J’ai moi même ce problème de pointes fourchues malgré les soins et précautions prises. Du coup je vais mettre les bouchées doubles !

Mon plan d’attaque :

– Couper les pointes ( done this weekend ! )
– Continuer à protéger mes cheveux au moment du coucher
– Faire systématiquement un baggy method pour la nuit ( leave in accompagné de protéine de riz et provitamine B5)
– Zéro contact avec mes vêtements (du moins, le moins possible)
– Dernière eau de rinçage avec de l’eau minérale
– Boire 1 litre d’eau par jour, d’autant plus que cela m’aidera sur d’autres points (comme pour la pousse, hydratation ou encore la beauté du cheveu)
Je vais tester tout cela pendant un mois et voir si cela résout mon problème en espérant que je vais m’y tenir pendant toute la période.
Si le test s’avère positif, je referai ma coloration sur les pointes le mois prochain (J’ai hâte ! J’ai hâte ! J’ai hâte !)

Pour celles qui ne me suivent pas sur Facebook, ce qui m’a poussé à écrire cet article c’est en partie la toute première photo du diaporama (octobre 2014)…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je m’explique, j’ai fais une coloration des pointes en Août 2014, la premier photo date du mois d’octobre, la dernière photo date du mois de février. je me suis rendue compte qu’il ne restait plus grand chose, certes, j’ai coupé les pointes 2 à 3 fois, mais selon moi, il devrait en rester beaucoup plus ! J’en déduis alors que les pointes se sont cassées (problème que j’ai bien avant la coloration). Je m’en rends compte au quotidien, les pointes se détachent facilement et elles me restent sur les mains au moment du shampoing.

Voilà pour la petite histoire ! J’espère que cet article va aider certaines d’entre vous qui auraient le même problème !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *