Lorsque nous voulons tenter l’aventure pour un retour au naturel, deux solutions s’offrent à nous : le Big chop ou la transition. Faut-il encore faire son choix pour l’une de ces solutions qui nous ouvrent les portes vers le cheveu naturel !

LE BIG CHOP

Le « big chop », signifiant « grande coupe » en anglais est l’une des deux solutions pour faire un retour vers le naturel. Cette solution bien plus radicale que la transition, consiste à couper la totalité des cheveux défrisés pour laisser place uniquement aux  repousses naturelles et saines.

Le big chop n’est pas un geste anodin, il faut être prête à se voir les cheveux plus court avec une texture de cheveux autre que celle nous avons l’habitude d’entretenir.

LA TRANSITION

La transition, elle, consiste à laisser cohabiter deux textures différentes : vos repousses naturelles (crépus, frisés ou bouclés) et vous longueurs traitées chimiquement (défrisage, assouplissement, wave, curl).

Au contraire du Big Chop, la transition est plus longue mais plus difficile à réaliser en raison des deux textures à gérer, car ces dernières réclament des besoins différents.

 Combien de temps ma transition doit-elle durer ?

 Pour faire un retour progressif vers un cheveu naturel, vous couperez vos longueurs défrisées au fur et à mesure à votre  rythme jusqu’à ne plus en avoir du tout. C’est VOUS qui décidez de la durée de votre transition, en fonction de plusieurs critères :

– Votre patience/ aisance à gérer vos deux textures

– Et votre capacité à vous voir porter des cheveux courts voir très courts

Certaines coiffures peuvent vous aider à gérer vos cheveux en cette période de transition :

– Les twists out / Braids out / Bantu knot out:

  • Vous obtenez des boucles/ frisettes/ondulations sans source de chaleur.

  •  Les deux textures se confondent, on ne voit pas du moins très peu la démarcation entre vos cheveux naturels et traités chimiquement.

– les coiffures protectrice du type : chignon, vanilles, crochet braids, tresses collées, braids avec ou sans port de rajouts,…

  • Vous évitez de trop manipuler vos cheveux

  • Vos cheveux sont reposés et sécurisés (avec les crochets, tresses collées, ou encore braids…). Bien évidemment, seulement si la coiffure n’est pas trop serrée et que des soins sont apportés aux cheveux.

Quelques conseils pour réussir sa période de transition :

– Privilégier les coiffures protectrices pour éviter de trop manipuler vos cheveux et de favoriser la casse.

– Répondre aux besoins de vos repousses comme de vos cheveux traités chimiquement (hydratation & soins appropriés)

– Si vous ne vous sentez pas de couper « trop » de centimètres d’un coup, coupez moins de centimètres mais procédez à la coupe plus fréquemment.

– Etre patiente !

 A vous de trouver le bon rythme. L’idéal à mon sens est de couper à peu près la longueur gagnée en repousses dans le cas où vous avez peur de perdre d’avoir les cheveux trop courts à votre goût. Du coup on a un équilibre : ce que l’on perd en « longueur défrisée » est « rattrapé » partiellement en « longueur naturelle ».

 Exemple de rythme : Si je sais que chaque mois je gagne en moyenne 1,5 centimètre, je vais donc couper tous les mois 1 à 2 centimètres ou 2 à 4 centimètres tous les deux mois.

A vous de voir…

En résumé :

BIG CHOP

– Radical

– On repart sur une base saine

– Coupe de la totalité des cheveux traités chimiquement

– Cheveux plus courts, ce qui peut être difficile à vivre

– On libère notre cheveu : il frise/boucle mieux sans la longueur/pointe raide

TRANSITION

– Sur du plus ou moins long terme

– Evolution progressive

– Cohabitation de 2 textures différentes

– Conservation approximative de la longueur

Vous aimerez peut-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *